Un joueur de Bastia balance dur contre Thiriez et la LFP

Un joueur de Bastia balance dur contre Thiriez et la LFP

Photo Icon Sport

Après l’envahissement du terrain de Nice au coup de sifflet final du match contre Bastia le 18 novembre dernier (0-1), les sanctions de la LFP sont tombées. L’OGCN a vu sa Tribune Populaire Sud fermée pour deux matchs, tandis que l’homme au drapeau corse Jean-Louis Leca a écopé de deux matchs de suspensions dont un avec sursis. Une décision incompréhensible pour son coéquipier François Modesto qui, en plus de critiquer l’appel du club azuréen, s’en est ouvertement pris à Frédéric Thiriez en conférence de presse.

« Déjà je remercie la commission parce qu'elle ne m'a pas suspendu, ni Squillaci, ni Romaric. On a agressé les supporters de Nice, on a envahi le terrain et je pensais que Monsieur Thiriez nous aurait appelés pour nous donner un an de suspension, a ironisé le défenseur corse. Il faut mettre les choses au clair. C'est un scandale. Jean-Louis Leca est suspendu un match plus un en sursis alors qu'il a agité un drapeau. Nice fait appel, c'est encore plus scandaleux. On s'est fait agressé, on aurait pu prendre un coup de couteau, on ne sait jamais, parce qu'il peut y avoir des fous dans un stade », a-t-il envisagé. 

« Si ça s'était passé à Bastia, ça aurait été dans tous les journaux en France, à tous les 20 heures, ça aurait été une guerre civile, on aurait sûrement fait cinq ou six matchs à l'extérieur. Mais bon, parfois il vaut mieux descendre des tribunes et dire qu'on s'excuse pour l'arbitrage auprès des grands clubs (Frédéric Thiriez était venu s’excuser auprès de Nasser Al Khelaïfi après Lens-PSG pour l’arbitrage de Monsieur Rainville), plutôt que d'appeler certains joueurs qui jouent dans le même championnat mais qui jouent dans de petits clubs et qui ont failli finir agressés ou à l'hôpital... Ce sont les grandes instances, ils sont là pour tout regarder mais c'est vrai que souvent, Bastia est pris du mauvais côté. » Entretemps, Leca a vu sa suspension réduite à deux matchs avec sursis.

Share