L’avocat de Brandao ne comprend pas

L’avocat de Brandao ne comprend pas

Photo Icon Sport

Coupable d’avoir donné un coup de tête à Thiago Motta après la fin du match entre Bastia et le PSG en août dernier, Brandao a été sanctionné sportivement, mais aussi judiciairement. Ce jeudi, le tribunal correctionnel de Paris a décidé d’infliger une peine d’un mois de prison ferme au Brésilien, qui pourra transformer cette sanction en des travaux d’intérêt général. Néanmoins, pour l’avocat de l’ancien marseillais et stéphanois, cette décision ne se justifie pas, et surtout pas avec les explications du président qui a évoqué la violence dans les stades. 

« C’est une peine extrêmement sévère au regard des éléments de ce dossier, et au regard de la motivation qui a été évoquée par le président du tribunal pour justifier cette peine de prison ferme et qui a fait référence à la violence dans les stades. Je n’ai pas l’impression que Brandao soit à l’origine de la violence dans les stades ou que le dossier qu’il avait à juger se rapproche de près ou de loin à cette situation. Je ne comprends pas cette décision. S’ils ont voulu faire un exemple, c’est un coup d’épée dans l’eau. Ce n’était pas le bon dossier pour faire un exemple. Je n’ai pas l’impression qu’on ait servi la cause qu’on veut défendre en frappant un peu à l’aveugle. On est passé à côté de plein de choses avec cette décision », a confié à BFM TV Olivier Martin, le représentant de Brandao, qui ne devrait toutefois pas faire appel de cette décision. 

Share