Djibril Cissé fait une « Yoann Gourcuff » à Bastia

Djibril Cissé fait une « Yoann Gourcuff » à Bastia

Photo Icon Sport

Djibril Cissé, c’est un peu le Yoann Gourcuff de Bastia. Depuis son arrivée l’hiver dernier, l’attaquant n’a jamais été en mesure d’enchaîner les matchs, si ce n’est avec une douleur physique. L’ancien Marseillais a en effet été touché au psoas, puis aux adducteurs et enfin à la hanche, le tout alors qu’il bénéficiait du plus gros salaire de l’effectif corse (150 000 euros mensuels brut). Mais comme la « star » de l’OL, Djibril Cissé s’est entendu avec ses dirigeants pour revoir son salaire à la baisse, jusqu’à devenir le joueur le moins payé du club alors que l’AJ Auxerre, son ancien club, a tenté de le récupérer à un an de la fin de son contrat cet été. Un beau geste salué par son président au Sporting. 

« C’est difficile pour lui car il est resté longtemps arrêté, a déclaré Pierre-Marie Géronimi dans l’émission Casaleone. On va voir son évolution et, dans quelques semaines, on fera le point sur son état physique de manière précise et on prendra les décisions qui s’imposeront. On a beaucoup parlé de son cas et je tiens à remercier Djibril. S’il n’avait pas fait certains efforts financiers, nous n’aurions pas pu récupérer Brandao. On a trouvé un accord avec lui qui fait que financièrement, c’est tout simplement le plus petit salaire du club. » Bastia aurait peut-être mieux fait de ne pas toucher au salaire de Djibril Cissé, quitte à ne pas recruter Brandao…

Share