Brandao, une condamnation imprévue qui pourrait l'achever

Brandao, une condamnation imprévue qui pourrait l'achever

Photo Icon Sport

Présent samedi dans les tribunes de Furiani, où il a assisté à la défaite de Bastia face à Lorient, Brandao ne sait pas encore réellement de quoi son avenir sera fait. Suspendu six mois par la Ligue de Football Professionnel pour son agression sur Thiago Motta après le match PSG-Bastia en août dernier, l’attaquant attend désormais que son dossier soit étudié en appel afin de savoir si sa peine sera réduite, ou non. Mais c’est surtout du côté de la justice civile qu’un coup fatal pourrait être porté aux ambitions sportives en France de l’ancien joueur de l’AS Saint-Etienne et de l’Olympique de Marseille. En effet, le lundi 3 novembre, Brandao passera devant le Tribunal correctionnel de Paris pour « violences volontaires avec préméditation commise dans une enceinte sportive ». Et si le buteur peut craindre de la prison avec sursis et une amende, les juges ont également la possibilité de lui infliger une interdiction de stade d’un an, comme cela arrive parfois à des supporters qui ont commis des violences dans les tribunes. En interdisant Brandao de stade pendant une année, le tribunal signerait alors la fin de sa carrière en France, Bastia n’ayant alors pas réellement d’autre solution que de virer un joueur qui ne peut plus faire son métier. 

Share