Bastia : Les arbitres, le PSG… Balbir en a marre du « club Calimero »

Bastia : Les arbitres, le PSG… Balbir en a marre du « club Calimero »

Photo Icon Sport

Opposé au Paris Saint-Germain pour la 1ère journée de Ligue 1, Bastia avait commencé sa saison par une défaite à domicile (0-1), avec une polémique à la clé.

Avant de tirer un corner, Lucas avait été frappé par la hampe de drapeau d’un supporter. Un incident qui a incité le PSG à se plaindre du club corse par courrier, ce qui n’a évidemment pas plu au Sporting. Le pensionnaire de Furiani a donc porté plainte histoire de se placer en victime, à l’image du gardien Jean-Louis Leca qui contestait un penalty logiquement accordé à l’AS Saint-Etienne (1-0) le week-end dernier. Pour Denis Balbir, ça devient vraiment lassant.

« Bastia et sa paranoïa. Le gardien Corse, Leca, excellent à Saint-Etienne l'autre jour, a crié au scandale sur un penalty dans le temps additionnel obtenu et transformé par Hamouma. Gâchis. Après une aussi belle prestation de sa part, il aurait dû se taire, a regretté le journaliste sur son blog Yahoo Sport. En niant l'évidence et en allant même dire que l'adversaire jouait à 12, il a fait retomber tout son club dans l'image qu'on a sans doute à tort de lui, un club "Calimero", où tous les vents contraires viennent de tous ces méchants qui ne veulent pas d'un club pourtant historique, dans la même cour d'école. » Rappelons que le SCB a été sanctionné d'un huis-clos partiel contre Guingamp samedi (20h) en raison de l'incident avec Lucas. De son côté, Leca a été convoqué par la commission de discipline de la LFP à cause de ses propos.

Share