Ajaccio avoue sentir une petite odeur de la L2

Ajaccio avoue sentir une petite odeur de la L2

Photo Icon Sport

Thierry Laurey (entraîneur d'Ajaccio battu par l'ASSE et 18e ) : « On s'attendait à un match difficile face à une autre grosse cylindrée du championnat. Sur la première mi-temps, je n'ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs. Ils ont fait l'entame parfaite et auraient sans doute marqué sans un grand gardien en face. A partir du moment où on encaisse le premier but, la physionomie a changé. Il a fallu courir après le score et c'est une phase difficile que l'on ne maîtrise pas très bien (...) Je ne reproche rien aux joueurs, ils ont fait avec leurs moyens face à une équipe qui nous était supérieure. Il reste 6 matchs et au risque de me répéter, on est 18e à égalité avec Reims qui nous précède à la différence de buts. Tout le monde nous donnait 20e en début de saison, nous on aurait signés pour être 18es au coude-à-coude à 6 journées de la fin. On ne se voile pas la face, on sait que ce sera très difficile, mais on va faire le maximum pour assurer notre maintien »

Share