Riolo furieux que l'on mélange Benzema et racisme

Riolo furieux que l'on mélange Benzema et racisme

Photo Icon Sport

Les réseaux sociaux se sont déchaînés après l'annonce mercredi soir par la FFF que Karim Benzema ne sera pas retenu pour l'Euro 2016.

Pour Daniel Riolo, cette décision est totalement logique, le journaliste de RMC estimant même qu'il s'agissait de le meilleur choix fait pas Noël Le Graët depuis qu'il est le patron de la Fédération Française de Football. Sur le plan de la moralité et de l'éthique, Daniel Riolo estime que l'attaquant du Real Madrid n'avait pas sa place avec les Bleus lors de l'Euro dans notre pays. Mais ce dernier s'agace que certains fassent croire que cette sanction cache aussi un peu de racisme.

« Reste le volet sociologique, le soutien communautaire (voire politique) à Benzema et les insultes sur les réseaux sociaux qui en découlent. Quand on ne soutient pas Benzema, on est raciste. C’est l’affirmation de base du « team Benzema ». Je vais éviter ce sujet car il est hors sujet. Que le joueur exclu s’appelle Karim Benzema ou Paul Dupont ne change rien à l’affaire. Mais ça, dans notre pays malade et morcelé, je ne suis pas sûr que ça soit clair dans toutes les têtes », a expliqué, sur son blog, Daniel Riolo, conscient que ce sujet était effectivement très sensible.

Share