Ribéry a refusé d'être soigné à la cortisone en EDF

Ribéry a refusé d'être soigné à la cortisone en EDF

Photo Icon Sport

Se confiant ce samedi à SID, une agence de presse allemande, Franck Ribéry a tenu à mettre les choses au point au sujet de son récent forfait pour le Mondial. Souffrant de lombalgie chronique, le joueur du Bayern Munich avait renoncé la mort dans l’âme au voyage vers le Brésil, mais il a clairement démenti la version du staff médical de l’équipe de France. Ce dernier avait indiqué que Ribéry avait refusé des soins par peur des piqûres, notamment parce qu’il en avait trop subi dans son club. Pour le joueur français, ce n’est pas du tout la réalité. « Je n’ai pas peur des piqures (…) Je ne souhaitais pas me faire injecter de la cortisone. Je sais que ce n'est pas bon (...) Je ne peux pas accepter qu'on fasse des reproches au Dr. Müller-Wohlfahrt. Je suis depuis sept ans au Bayern et j'ai une confiance totale en lui, il m'a toujours aidé. Il fait les choses correctement. Sans lui je ne sais pas si je jouerais au football comme je le fais », a expliqué Franck Ribéry, qui tient clairement à ne pas avoir à endosser une polémique entre les médecins des Bleus et le staff médical du Bayern Munich, qui avait déjà remis les pendules à l’heure vendredi en précisant qu'avec des soins du club, Ribéry aurait joué le Mondial.

Share