Pascal Praud n'a aucune excuse à faire aux Bleus

Pascal Praud n'a aucune excuse à faire aux Bleus

Photo Icon Sport

Il y a un an jour pour jour, l’équipe de France réussissait un bel exploit en se qualifiant pour le Mondial en battant l’Ukraine 3-0 après un match aller apocalyptique à Kiev. Ce ticket pour le Brésil effaçait l’énorme désillusion provoquée par la déroute en Ukraine laquelle avait valu un coup de colère de tout le monde, et notamment de Pascaul Praud. Sur I-Télé, le journaliste avait explosé de colère, qualifiant cette équipe « d’insupportable ». Un an plus tard, consulté par l’Equipe sur ce sujet, Pascal Praud estime qu’il n’a rien à enlever de sa virulente critique du moment.

« Je ne retire rien de ce que j'ai pu dire à ce moment-là, d'ailleurs Noël Le Graët m'a avoué, après coup, qu'il avait été bien plus dur avec Didier Deschamps devant les joueurs, le dimanche à Clairefontaine. Très clairement, le fait que Franck Ribéry ne soit plus en sélection fait que l'on ne parle plus de Knysna. À tort ou à raison d'ailleurs. Finalement, Knysna s'est arrêté le 19 novembre 2013. Tout ce que l'on reprochait à l'équipe de France de ne pas faire, elle l'a fait. Elle est enfin entrée dans le coeur des gens. Et dans ces cas-là, on pardonne tout. Quelqu'un m'a confié que l'ambiance ce soir-là était encore plus belle que le soir de la finale de la Coupe du monde. Un tel renversement de situation, ça a dépassé l'entendement. C'est pour cette raison qu'on se souviendra encore de ce match dans vingt ou trente ans », fait remarquer le journaliste d’I-Télé, qui reste droit dans ses bottes et surtout supporter de l’équipe de France.

Share