Ménès accuse Deschamps de choisir « à la tête du client »

Ménès accuse Deschamps de choisir « à la tête du client »

Photo Icon Sport

Parmi les surprises de la liste de Didier Deschamps, le retour de Lassana Diarra et le premier appel d’Alphone Aréola ont marqué la journée de jeudi. Mais chez les absents, c’est la non-sélection de Dimitri Payet qui interpelle.

Le milieu de terrain est déjà le patron du jeu offensif à West Ham, avec qui il enchaine les solides prestations, les buts et les passes décisives, et mène les Hammers à la troisième place de Premier League après sept journées. L’ancien marseillais est régulier et performant, et les médias anglais l’ont même rangé parmi les meilleures recrues de l’été. Pas de quoi faire sourciller Didier Deschamps, qui ne retient toujours pas le Réunionnais, à qui il avait demandé d’en faire plus au mois de septembre… Pour Pierre Ménès, l’argument ne tient plus et le sélectionneur national fait son équipe selon ses affinités, et non pas selon les performances sportives. 

« Pour finir, une fois n’est pas coutume, j’ai envie de commenter un peu la sélection communiquée par Deschamps pour affronter l’Arménie et le Danemark. Parce que cette fois, trop c’est trop. Trop de choses que je ne comprends pas. Déjà, il y a ceux qui jouent très peu en club (Sakho) mais qui sont là quand même. Ensuite il y a ceux qui brillent depuis quelques matchs, comme Lassana Diarra. Soyons clairs : la sélection du néo-Marseillais est méritée. Mais dans la même logique, pourquoi n’appelle-t-on pas Ben Arfa qui marche sur l’eau avec Nice ? Avec la blessure de Fekir, ça ne me paraissait pourtant pas être l’idée la plus idiote du siècle. 
Et puis il y a ceux qui sont juste bons depuis plusieurs mois et qui restent à quai. Pour moi, la non-sélection de Payet est un scandale pour celui qui est certainement l’un des meilleurs joueurs de Premier League depuis le début de la saison. Certains se demandent si c’est l’interview qu’il m’a accordée pour le CFC qui lui vaut cette disgrâce. J’ose espérer que non. D’abord, ses propos n’avaient rien d’agressif. Et puis on est en démocratie et un joueur a encore le droit d’exprimer sa déception de ne pas être sélectionné - de mon point de vue, ce serait beaucoup plus grave s’il disait qu’il n’en avait rien à carrer. Franchement, quand on voit ses stats et ses matchs avec les Hammers, c’est incompréhensible. 
Même si Martial a fait des débuts étonnants avec United, Payet souffre largement la comparaison à des postes offensifs où on n’est pas si riches en joueurs techniques. Tout cela m’a l’air de marcher un peu à la tête du client, au délit de sale gueule. C’est bien d’avoir un « groupe », mais c’est bien aussi d’avoir des joueurs qui savent jouer au foot », a souligné le consultant de Canal+, qui sait que Didier Deschamps aime recruter des joueurs qui « vivent bien ensemble » même s’il faut aussi des joueurs en forme et qui font gagner des matchs…

Share