Les notes des Bleus : Griezmann sur un nuage, Coman en solo

Les notes des Bleus : Griezmann sur un nuage, Coman en solo

Photo Icon Sport

Lloris : 5 – Deux buts encaissés, même s’il se fait à chaque fois battre de près. Peu d’occasions de se montrer. Et surtout un jeu au pied toujours fébrile et imprécis, ce qui est embêtant au sein d’une équipe qui aime bien repartir de derrière.

Sagna : 5,5 – Sur la lancée de ses dernières prestations, il continue d’être solide au poste et précis dans ses interventions. Toutefois, sa finition reste irrégulière, et il a pioché physiquement en seconde période.

Varane : 4,5 – Cela reste une nouvelle fois trop léger pour ce niveau. Face à une équipe russe longtemps inoffensive, sa qualité de relance a suffi, mais il va falloir qu’il se retrousse les manches pour montrer qu’il sait être le patron défensif des Bleus.

Sakho : 4 – Face à un adversaire physique, il a eu l’avantage de pouvoir se livrer à un gros duel, fréquemment remporté. Mais son placement et son alignement restent trop souvent aléatoires, et sa relance n’est clairement pas du niveau international.

Evra : 5,5 – A bien combiné d’entrée de jeu sur son côté, trouvant facilement Griezmann et Pogba. Très sévèrement taclé, il est sorti à moitié blessé mais en ayant fait une solide première période. Mathieu l’a ensuite remplacé pendant quelques minutes avant de se blesser. Et Digne, qui a débuté difficilement, a mieux terminé.

Diarra : 6 – On a retrouvé le Diarra de l’OM, avec du peps et l’envie de jouer toujours vers l’avant quand un espace se créé. Quelques ballons grattés et surtout deux ou trois dribbles dans un mouchoir de poche comme il sait le faire, même si la prise de risques est parfois énorme.

Kanté : 7 – Quelle première titularisation ! Le remplaçant de Matuidi a fait du Matuidi, il était partout sur le terrain. A la construction, mais surtout devant, pour être en soutien, en profondeur, solliciter le ballon, le redonner et être toujours à l’affût des ballons offensifs. Il accélère à la 88e comme il accélérait à la 8e sur son but. Incroyable. 

Pogba : 5 – Décevant, le Turinois. Des ballons perdus, du jeu ralenti, des tentatives de dribbles inutiles, il n’a pas rayonné, et cela se voit encore plus au cœur d’une escouade offensive qui a cartonné. Sans compter ses coup-francs assez loin du cadre. Capable toutefois de trouver des ouvertures intéressantes avec ses passes.

Martial : 4,5 – Très discret, il n’a pas réussi à placer ses accélérations, semblant un peu mis à l’écart du jeu court pratiqué par les joueurs offensifs. Rarement trouvé, il a cédé sa place sans vraiment avoir d’impact. Remplacé à la pause par un Coman (7,5) qui a eu un impact fou, ses accélérations foudroyant la défense russe. Ses solos ont fait se lever le Stade de France, avec un but à la clé.

Griezmann : 8 – Il a pris les clés du camion bleu, le Grigri. Auteur de deux passes décisives, il a surtout changé d’attitude et prend ses responsabilités, distribuant le jeu, provoquant et faisant les différences. Il fait aussi jouer les autres et revient même en défense récupérer d’improbables ballons. En plus de cela, il est dans tous les bons coups offensifs, et avec une justesse technique exceptionnelle. Remplacé par Payet, qui a confirmé que son billet pour l’Euro était en poche avec une nouvelle prestation réussie, et un but exceptionnel.

Gignac : 6,5 – En pointe, le « Mexicain » a parfaitement joué son rôle, alternant entre jeu en appui et en profondeur, avec souvent de la justesse dans ses remises. Un but à la clé, même s’il n’a pas été souvent trouvé, et a manqué quelques gestes en seconde période, comme ce contrôle sur une passe laser de Griezmann qui aurait pu l’envoyer au but. 

Share