Le vrai problème de Benzema en EDF, c’est Giroud…

Le vrai problème de Benzema en EDF, c’est Giroud…

Photo Icon Sport

Si l’équipe de France a retrouvé le goût de la victoire, le problème d’efficacité en attaque est plus que jamais d’actualité. Et c’est encore et toujours Karim Benzema qui est la cible des critiques.

Sous le maillot de l’équipe de France, Karim Benzema n’y arrive toujours pas. Même lorsque les Bleus s’imposent comme face au Portugal (0-1) et contre la Serbie (2-1). Le genre de performances qui pourraient inciter Didier Deschamps à envisager une autre pointe. Peut-être, mais pas avant l’Euro 2016 selon Pierre Ménès.

« Ce sera Karim Benzema jusqu’à ce que mort s’en suive. Considéré, à juste titre, comme l’attaquant le plus talentueux, le Madrilène n’en demeure pas moins ulcérant en sélection. Il a toujours une excuse. L’équipe n’est pas assez offensive, il est en phase de reprise. Soit. Mais ça ne donne pas le droit d’errer ainsi sur le terrain en traînant cet insupportable détachement et en ratant des passes à dix mètres », a critiqué le consultant dans sa chronique pour Direct Matin. Mais Pierre Ménès le sait, bien qu’en difficulté, Benzema n’est pas vraiment mis en danger par son principal concurrent chez les Bleus.

« Le problème, c’est que la concurrence s’appelle Olivier Giroud. Le Gunner est au taquet. Il tire 100 % de ses qualités pour faire une formidable carrière. Mais au niveau international, ça ne suffit pas. On me dit qu’il pèse sur les défenses… Super. Mais un avant-centre de haut niveau aurait au minimum fait un doublé contre la Serbie. Ce n’est pas lui qui peut menacer Benzema, a-t-il estimé. Mais qui alors ? Alexandre Lacazette s’il lance sa saison avec l’Olympique Lyonnais ? Bafétimbi Gomis s’il maintient sa cadence infernale avec Swansea ? Anthony Martial s’il parvient à casser la baraque à Manchester United ? Il faudrait que Karim Benzema se sente en danger, ce qui n’est pas du tout le cas actuellement. Dans le cas contraire… », les Bleus iront à l’Euro avec un avant-centre en panne d’efficacité.

Share