Le Honduras, c'est pas que des bourrins prévient Deschamps

Le Honduras, c'est pas que des bourrins prévient Deschamps

Photo Icon Sport

C’est un véritable inconnu, un match inédit pour les Bleus en Coupe du monde, qui se déroulera face au Honduras ce dimanche au stade José Pinheiro Borda de Porto Alegre. La sélection d’Amérique Centrale n’est pas spécialement suivie dans l’héxagone, mais Didier Deschamps n’a rien laissé au hasard. S’il a beaucoup prévenu ses joueurs et les suiveurs des Bleus sur la dureté du jeu des Catrachos, le sélectionneur français a aussi tenu à préciser que le jeu des Honduriens n’était pas uniquement tourné vers l’aspect défensif, et que la formation entrainée par Luis Fernando Suarez savait aussi poser des grosses difficultés à ses adversaires. 

« Evidemment qu’il y a un côté combattant, mais c’est aussi une équipe qui joue. Ses deux attaquants sont vraiment axiaux, elle pratique un jeu direct avec cette faculté à bien défendre ensemble. Contre l’Angleterre (0-0), même à 10 pendant vingt minutes, ils ont fait les efforts ensemble. Ils disposent de joueurs techniques. Ce n’est pas une équipe qui reste à 25 mètres de son but et qui ne pense qu’à défendre. Sinon, elle ne serait pas 30e au classement FIFA », a prévenu le champion du monde 1998 au sujet d’une formation du Honduras qui entend bien tout faire pour passer le premier tour d’un Mondial pour la première fois de son histoire. 

Share