Le Honduras a un avantage sur les Bleus

Le Honduras a un avantage sur les Bleus

Photo Icon Sport

Parmi les trois adversaires de l’équipe de France en phase de groupe du Mondial, le Honduras est la plus grosse énigme pour Didier Deschamps. Car cette sélection issue des qualifications en zone Amérique du Nord et Centrale ne possède pas de joueurs renommés en Europe, si ce n’est peut-être Wilson Palacios, le milieu défensif de Stoke City, passé par Tottenham. C’est pourquoi les Bleus ont certainement prévu quelques séances vidéo, mais peut-être pas autant que le Honduras qui connaît aussi les individualités tricolores. Un argument souligné par Palacios pour afficher les ambitions de sa sélection, qui envisage tout simplement de passer les poules en commençant par un bon résultat face aux Bleus.

« Nous ne pourrons pas prétexter que nous ne connaissons pas l’équipe de France, championne du monde en 1998, avec toutes les vidéos que notre sélectionneur Luis Fernando Suarez nous a montrées, a déclaré le milieu de 29 ans selon The Sentinel. Nous savons que c’est un avantage. Ils ne nous connaissent pas très bien. Nous avons envoyé un message très clair contre l’Angleterre. Nous voulons nous qualifier pour le tour suivant, c’est ça le message. Nous nous sommes bien préparés pour cette compétition et maintenant nous sommes tous prêts et motivés pour aller au combat. » Réduit à 10 durant le match amical face aux Anglais le week-end dernier (0-0), le Honduras avait imposé un combat physique jugé excessif par Steven Gerrard lui-même…

Share