La France offre le droit de rêver à ses supporters

La France offre le droit de rêver à ses supporters

Photo Icon Sport

Ancien international tricolore, Eric Di Meco fait partie de ceux qui ont raccroché les crampons juste avant la montée en puissance des Bleus et leur titre mondial de 1998. Cela n’empêche pas l’ex-Marseillais de conserver une énorme affection pour l’équipe de France. A deux semaines du début de la Coupe du monde, l’ancien latéral désormais consultant avoue que la victoire en barrage face à l’Ukraine, puis celle lors du premier match de la préparation face à la Norvège, a de quoi provoquer un relent d’enthousiasme chez les supporters, qui ont longtemps été désabusés par les performances et l’attitude des Tricolores. Ce n’est plus cas, et Eric Di Meco savoure. 

« Les supporters ont raison de s'enflammer. Quand tu es supporter, tu as envie de rêver ! Le meilleur moment, c'est quand tu te mets à rêver. Le supporter de foot français a raison de se faire plaisir en ce moment. Il a tant souffert pendant des mois. Et j’ai entendu beaucoup de discours positifs des supporters français », a confié le consultant de RMC et BeInSports, qui suivra de près le Mondial, et espère rester aussi enthousiaste après un premier tour à la portée des Bleus, en théorie tout du moins. 

Share