La France fait Löw profile devant l’Allemagne

La France fait Löw profile devant l’Allemagne

Photo Icon Sport

Ligue des Champions ou simple match de Coupe nationale, la bataille pour le statut de favori est éternelle. Rares sont les équipes à accepter ce statut, sachant que l’équipe adversaire sera alors dans la peau du Petit Poucet et donc de la formation qui n’aura rien à perdre, même si c’est essentiellement psychologique. Interrogé ce jeudi en conférence de presse, Didier Deschamps a bien voulu évoquer les propos de Joachim Löw, qui a fait de la France le favori de cette rencontre. Autant dire que le champion du monde 1998 n’est pas du même avis. 

« Il a dit qu'on était favori ? Il est gentil Löw... Sincèrement, depuis le début de la compétition s'il y avait des équipes à ressortir et à qui on pouvait attribuer l'étiquette de favorite, l'Allemagne en faisait partie », a souligné le sélectionneur national, qui sait que la Mannschaft faisait déjà partie le cas des potentiels vainqueurs du Mondial avant le début de l’épreuve, ce qui n’était clairement pas le cas de la France. 

Share