L'échec des Bleuets, Sagnol pense très fort à Imbula

L'échec des Bleuets, Sagnol pense très fort à Imbula

Photo Icon Sport

C’est un Willy Sagnol très remonté qui s’est présenté en conférence de presse ce vendredi. Tout le monde a eu droit à l’analyse de l’entraîneur de Bordeaux qui avait visiblement des comptes à régler, en particulier au sujet de l’équipe de France Espoirs, humiliée mardi en barrages de l’Euro 2015 contre la Suède avec le geste controversé de Layvin Kurzawa (4-1). L’ancien sélectionneur l’a garanti, avec lui, cela ne serait jamais arrivé étant donné qu’il « privilégiait l'état d'esprit au soit disant talent ».

« Le staff est parti, un autre est arrivé, a fait d’autres choix. Il n’y a pas grand-chose à dire. Généralement, quand un nouveau staff arrive à un endroit, pour marquer un peu son empreinte il fait des choix différents de ses prédécesseurs. Tout le monde fonctionne comme ça, que ça soit dans les sélections nationales ou dans les clubs. Je n’ai pas forcément envie de le commenter, a lâché Sagnol. Mais je suis extrêmement déçu pour les joueurs qui, depuis le Tournoi de Toulon, ont fait partie de l’aventure et se sont donnés à fond sur tous les matchs de qualifications. Je suis très déçu pour eux. En revanche, je ne suis pas du tout déçu pour certains qui n’ont fait qu’un ou deux matchs de qualifications et qu’on avait jugé n’ayant pas la bonne attitude ou pas l’attitude adéquate au haut niveau. » Ecarté par Sagnol l’année dernière, Giannelli Imbula peut clairement se sentir visé.

Share