Kurzawa absent, c'est bien une sanction

Kurzawa absent, c'est bien une sanction

Photo Icon Sport

Gaël Clichy pas souvent titulaire, Patrice Evra blessé, Lucas Digne loin d’être convaincant chez les Bleus comme au PSG, Layvin Kurzawa pensait bien avoir sa chance dans la liste des Bleus pour les deux prochains matchs amicaux. Il n’en sera rien et Didier Deschamps a préféré appeler Benoit Trémoulinas, qui réussit un très bon début de saison avec le FC Séville. Est-ce une sanction à l’encontre de l’international espoir, plutôt en forme, mais au cœur d’une polémique évitable après l’élimination des Bleuets face à la Suède ? Oui et non a expliqué Didier Deschamps, qui ne veut pas s’attarder sur le geste, mais reconnaît qu’il n’avait pas envie de piocher les Espoirs. 

« Je n'avais pas envie de promouvoir un membre de l'équipe espoirs après le match face à la Suède », a balancé le sélectionneur national, qui n’a pas sanctionné uniquement le latéral monégasque, mais bien l’ensemble du groupe. 

Share