Jourdren attaque frontalement Didier Deschamps

Jourdren attaque frontalement Didier Deschamps

Photo Icon Sport

On ne sait pas si un jour Geoffrey Jourdren sera gardien de but de l’équipe de France, mais ce dimanche le portier de Montpellier s’est probablement fermé les portes de la sélection, du moins tant que Didier Deschamps sera en poste. Réagissant aux propos de son président, Louis Nicollin, qui affirmait sur BeInSports, que Jourdren était largement meilleur que Stéphane Ruffier et Benoit Costil, qui ont eu eux la chance de jouer chez les Bleus version Deschamps, le gardien de but de Montpellier est monté dans les tours. « Il a raison. Globalement, je ne me sens pas inférieur à eux. C’est la réalité des choses. Qu’il (Didier Deschamps) m’explique pourquoi je n’ai pas été au minimum présélectionné. Je méritais d’être sélectionné tout simplement. Tu es en équipe de France à 50% grâce à tes qualités sportives et à 50% médiatiquement. Malheureusement, Monsieur "briseur de rêve" n’a pas voulu réaliser le mien », a balancé un Geoffrey Jourdren très agacé par cette situation qu’il estime injuste.

Share