Giroud vit mal son statut de remplaçant chez les Bleus

Giroud vit mal son statut de remplaçant chez les Bleus

Photo Icon Sport

Un doublé face à la Norvège, un autre but contre la Jamaïque lors des matchs de préparation des Bleus avant le Mondial, et Olivier Giroud mettait Didier Deschamps dans une position délicate. Car l’attaquant d’Arsenal a prouvé qu’il pouvait être titulaire, notamment aux côtés de Karim Benzema. L’association entre les deux concurrents était donc devenue crédible, d’où la déception de l’ancien Montpelliérain lorsque le sélectionneur tricolore lui a préféré Antoine Griezmann face au Honduras. 

« Il avait été déçu de ne pas jouer et tant mieux, ce serait inquiétant qu'il ne soit pas déçu de ne pas jouer, a déclaré Guy Stéphan en conférence de presse. Didier (Deschamps) lui a parlé, aujourd'hui la vie continue. Olivier, cette déception au départ, ça ne l'a pas empêché de marquer avec Loïc Rémy, a ajouté l’adjoint de Deschamps en référence à un match amical des Bleus face aux moins de 19 ans de Botafogo. Preuve que Giroud n’a pas baissé les bras, lui qui pourrait renverser la situation étant donné que la titularisation de Griezmann contre le Honduras était « un choix stratégique, de jeu, de mettre un joueur plus à l'aise sur le jeu court, pour déstabiliser une défense. Ça ne veut pas dire que ce même choix sera effectué contre la Suisse, l'Equateur, ou pour la suite ». 

Share