Gignac sait ce qu'il risque chez les Bleus

Gignac sait ce qu'il risque chez les Bleus

Photo Icon Sport

Didier Deschamps l’a clairement annoncé, il n’a aucune raison de modifier le groupe qui a disputé le Mondial 2014. De quoi mettre une sacré pression sur les épaules des « nouveaux » que sont Christophe Jallet ou encore André-Pierre Gignac, qui profitent des blessures de Mathieu Debuchy et Olivier Giroud. L’attaquant de l’OM sait donc à quoi s’attendre en cas de prestation mitigée, lui qui n’a plus porté le maillot des Bleus depuis le 6 septembre 2013, c’était lors d’un match qualificatif pour la Coupe du monde contre la Géorgie.

« Il y a un noyau dur, quelque chose qui s’est créé, notamment face à l’Ukraine. Après, je viens avec une ambition de démontrer ce que je démontre actuellement avec l’OM, en match mais aussi aux entraînements. Je joue sûrement gros, a souligné l’actuel meilleur buteur de Ligue 1 en conférence de presse. Mais je ne serai rappelé que si je suis performant. Si je suis timide comme face à la Géorgie et que je ne montre pas, je ne serais pas rappelé. » 

Share