France : Pascal Praud ridiculise Cantona, le faux philosophe

France : Pascal Praud ridiculise Cantona, le faux philosophe

Photo Icon Sport

En accusant le sélectionneur français Didier Deschamps de faire ses choix en fonction des origines des joueurs, Eric Cantona a provoqué une énorme polémique.

Et sans surprise, le Marseillais n'a pas trouvé d'allié suite à ses déclarations. Au contraire, le coupable fait même l'unanimité contre lui. Tout d'abord, le président de la Fédération Française de Football Noël Le Graët a balayé la version de Cantona, avant que l'avocat de Deschamps n'annonce des poursuites judiciaires. Autant dire que « King Eric » aurait mieux fait de se taire, lui qui, selon Pascal Praud, profite d'une fausse image d'intellectuel depuis trop longtemps.

« A dire le vrai, je n’ai jamais cru en la personnalité d’Eric Cantona telle que les médias l’ont vendue depuis des années, a commenté le consultant sur son blog Yahoo. Canto, fils spirituel du Che Guevara et de Jean-Paul Sartre ? Laissez-moi rire. J’ai toujours trouvé qu’il n’était pas à la hauteur de cette image de rebelle ou de philosophe, que son raisonnement tournait court, qu’il manquait d’humour, de légèreté, de dérision. »

« Un personnage grotesque ou ridicule »

« Cantona assène des vérités de cour d’école avec un esprit de sérieux. Il est habité par ce qu’il dit et ces banalités lancées avec componction dessinent un personnage grotesque ou ridicule, au choix. En tout cas, elles sonnent faux, a-t-il critiqué. J’ai toujours l’impression que Cantona récite Hamlet alors que je le trouve plus creux qu’il n’est profond. Qu’il écoute Marcello Mastroianni, qu’il apprenne la fantaisie, qu’il ajoute un poil d’humour à sa gravité et tout ira mieux. » Même Daniel Riolo n'aurait pas dit mieux...

Share