France : Evra titulaire à la place de Digne, Deschamps prépare le terrain

France : Evra titulaire à la place de Digne, Deschamps prépare le terrain

Photo Icon Sport

Présent en conférence de presse ce lundi pour lancer le rassemblement de novembre de l'équipe de France, le sélectionneur Didier Deschamps s'est exprimé sur le retour de Patrice Evra chez les Bleus.

Depuis le 10 juillet dernier et l'échec en finale de l'Euro 2016 contre le Portugal, Patrice Evra n'a plus porté le maillot bleu. Lors des dernières trêves internationales, Didier Deschamps avait joué la carte de la jeunesse dans l'idée de façonner un seul et même groupe avant la grande échéance de la Coupe du Monde 2018. Mais cette fois-ci, le sélectionneur tricolore a plus ou moins été contraint de rappeler « Tonton Pat » pour palier la blessure musculaire de Layvin Kurzawa, le nouveau titulaire au poste d'arrière gauche. Et ce rappel, le sélectionneur l'assume pleinement, lui qui n'avait pas tellement d'autre choix sachant que le poste en question est très peu fourni en France.

« Evra, pourquoi pas ? Vous ne m'avez peut-être pas cru à l'époque, mais je n'ai jamais dit qu'il ne reviendrait plus. L'interrogation, c'était de savoir s'il serait toujours au plus haut niveau dans deux ans. Je ne le sais pas, lui non plus. J'ai pris une option, je lui ai expliqué le pourquoi du comment, mais je lui ai aussi dit que ponctuellement, si j'avais besoin de lui, il serait toujours disponible. Là, c'est le cas. Son retour me semble logique par rapport au groupe et au discours que je lui ai tenu. Je l'ai rappelé par rapport aux échéances qui nous attendent, notamment vendredi contre la Suède. Il a l'expérience du haut niveau, il a maintenu son niveau avec la Juve. Certains ont une image de lui qui ne reflète pas la réalité, mais il a toujours été souriant, chambreur. Il a la banane, il va bien. C'est quelqu'un qui met une bonne ambiance, mais s'il est là, c'est surtout pour ses qualités footballistiques et son expérience », a lancé Deschamps, qui estime donc qu'Evra peut encore apporter au groupe France. Au détriment de l'habituel numéro 2, Lucas Digne ?

« Tout peut s'expliquer. C'est déjà arrivé aussi, notamment pendant l'Euro avec Adil Rami. Vous me mettez dans une configuration où Patrice jouerait, mais Lucas est là depuis un moment, il enchaîne les performances, il a du temps de jeu avec le Barça. Ce qui est important pour moi, à tous les postes, c'est d'avoir des joueurs avec le plus d'expérience possible pour répondre à ce qui nous attend », a analysé le sélectionneur des Bleus, qui n'exclue donc pas de titulariser Evra à la place de Digne lors du prochain match qualificatif pour le Mondial 2018 contre la Suède, vendredi.

Share