France : Du changement ? Deschamps n'est pas contre !

France : Du changement ? Deschamps n'est pas contre !

Photo Icon Sport

Avant le match face à l’Albanie, qui pourrait permettre à Didier Deschamps de faire tourner son effectif, c’est surtout la possibilité de changer de système pour mieux s’adapter aux forces offensives des Bleus qui est dans l’air.

Toutefois, fidèle à son style, le sélectionneur national a rappelé que la rencontre face à l’Albanie n’était pas un match de gala, parce qu’il y avait une qualification au bout et des automatismes à prendre. Pas question donc de mettre des joueurs au repos, même si « DD » a ouvert la porte à des modifications.

 « Ma priorité, c'est de gagner le match. On a trois rendez-vous. Je ne vais pas me projeter sur quelque chose qu'on ne connait pas. Je ne vais pas jouer un match en calculant. Changer de système ? Pour créer du danger. Tout dépend de la situation, du scénario du match. Je peux rester sur le même système en changeant les joueurs. Pour déséquilibrer l'adversaire, c'est bien de proposer autre chose », a expliqué Didier Deschamps, qui a forcément vu que Dimitri Payet avait les moyens de prendre en mains l’attaque des Bleus, en jouant en vrai numéro 10 derrière Giroud. « Dimitri a franchi un cap. Les qualités techniques, il les a toujours eues. Aujourd'hui, il est au niveau international. Il a fait ce qu'il fallait pour atteindre ce niveau et le maintenir », a expliqué Didier Deschamps, qui a longtemps rechigné à appeler l’ancien marseillais, mais ne doit pas regretter de l’avoir finalement aligné d’entrée de jeu vendredi.

Share