France : Benzema, Cantona... Le cessez-le-feu de Schneiderlin

France : Benzema, Cantona... Le cessez-le-feu de Schneiderlin

Photo Icon Sport

C'est certain, Didier Deschamps avait rêvé d'une préparation plus tranquille pour l'équipe de France avant l'Euro 2016 à domicile.

Mais c'est dans un contexte tendu que les Bleus doivent préparer ce grand rendez-vous, notamment en raison de la sortie médiatique de Karim Benzema. Rappelons que l'attaquant du Real Madrid, écarté en raison de son implication dans l'affaire Mathieu Valbuena, a accusé le sélectionneur tricolore d'avoir « cédé sous la pression d'une partie raciste de la France ». Des propos appuyés par les déclarations d'Eric Cantona qui se demande également si l'ancien entraîneur de Marseille ne se base pas sur les origines des joueurs pour composer sa liste.

Autant de polémiques à gérer pour les coéquipiers de Morgan Schneiderlin, lequel a tenu à défendre Deschamps. « J’ai pu entendre les polémiques quand certains accusent le coach de racisme, c’est désolant. Il suffit de le connaître, de voir ses sélections et comment il nous parle, pour se rendre compte qu’il est à des années-lumière d’être raciste, a réagi le milieu de Manchester United. Quand vous regardez notre groupe, vous voyez qu’il y a différentes religions et couleurs de peau. C’est vraiment triste de parler de ça. »

Schneiderlin appelle au calme

De quoi perturber le groupe tricolore qui se trouve pourtant en Autriche. « Je ne sais pas si c’est une chance, a tempéré le remplaçant de Lassana Diarra forfait. Ces polémiques, on s’en serait passé. On n’a pas les journaux, mais on a tous internet. C’est bien d’être parti de la France pendant quelques jours, mais si on pouvait arrêter les polémiques le plus vite possible, ce serait gentil. » Un véritable cessez-le-feu que les Bleus espèrent efficace avant leur retour dans l'Hexagone.

Share