France-Allemagne, ça se jouera au mental

France-Allemagne, ça se jouera au mental

Photo Icon Sport

Dos au mur après sa défaite surprise contre la Colombie (2-0) en phase de groupes, l’équipe de France féminine a su réagir, et de quelle manière ! 5-0 face au Mexique pour sortir de la poule, 3-0 contre la Corée du Sud pour atteindre les quarts de cette Coupe du monde et rejoindre l’Allemagne. Autant dire que le sélectionneur Philippe Bergeroo a su trouver les mots justes, ceux qu’il a révélés lors d’un entretien accordé à RMC.

« Il y a eu un petit coup de blues après le match contre la Colombie. Mon discours c’est : "Moi j’ai confiance en vous et c’est moi qui choisis et s’il se passe quelque chose, j’assume, c’est moi le responsable." C’est toujours compliqué quand vous perdez un match mais il faut être honnête. Cette équipe a besoin d’être sécurisée, a confié le technicien qui a donc choisi de protéger ses joueuses à l’état d’esprit irréprochable. Déjà dans la réflexion, par rapport aux matchs, aux entrainements, elles sont toujours à demander pourquoi on fait telle chose. On fait aussi des entretiens par ligne pour corriger. Mais contre l'Allemagne, c’est avant tout le mental, parce que ça va être un match difficile pour la France mais pour les Allemandes aussi. On s’est rapproché de cette équipe-là, en sachant qu’on a beaucoup de respect pour cette équipe. Elles ont été deux fois championnes du monde, huit fois championnes d’Europe. Mais les filles sont vraiment remontées pour ne pas lâcher facilement leur peau.. » Plus que jamais relancées, les Bleues affronteront donc les Allemandes vendredi (22h) en quart de finale.

Share