Evra veut bien « prendre des balles pour tout le monde »

Evra veut bien « prendre des balles pour tout le monde »

Photo Icon Sport

Cible de bien des critiques depuis Knysna et donc plus de cinq ans, Patrice Evra est néanmoins toujours un cadre et un leader de l'équipe de France aux yeux des sélectionneurs successifs.

Sportivement, aucun concurrent n’est parvenu à lui passer devant, et son expérience en fait désormais un joueur inévitable en vue de l’Euro 2016. Un statut que l’ancien arrière gauche de Manchester United passé à la Juventus ne revendique pas spécialement, même s’il se dit capable de bien des sacrifices pour le bien du groupe. 

« Je ne suis ni capitaine, ni leader. Je suis Patrice, je fais du Patrice. Je suis quelqu’un avec beaucoup d’expérience, qui va vers les autres. Le capitaine c’est Hugo Lloris. Il faut respecter ça. Faire du Patrice, c’est veiller à la santé du groupe. Je préfère que tous mes coéquipiers fassent un bon match et moi… En 2010, j’ai pris mon rôle trop à cœur. Désormais, avec mon expérience, j’arrive à récupérer l’énergie des uns et des autres. Ça me rend encore plus fort. Plus je vais vers les autres et plus j’arrive à me concentrer à faire mon boulot. C’est peut-être ce que je n’arrivais pas à faire. Les critiques ? Ce n’est pas grave. Je préfère prendre les balles pour tout le monde. Ce n’est pas un souci. Dans ma carrière, on ne m’a rien donné. Les critiques ne me feront pas arrêter ma carrière. C’est ce que j’ai dit après la Coupe du monde :’’partez tous en vacances, le seul qui prendra la guillotine, c’est moi.’’ C’est ce qui a été fait. Il n’y a pas de souci. Je suis en bonne santé et ma famille se porte bien. Il n’y a pas de problème », a expliqué que RMC un Patrice Evra bien décidé à prendre du recul par rapport aux critiques, même s’il a parfois réagi au quart de tour face à certaines remarques des consultants. 

Share