Et maintenant, des pierres sur la pelouse du SDF

Et maintenant, des pierres sur la pelouse du SDF

Photo Icon Sport

Tout avait pourtant si bien commencé pour l’équipe de France dans « son » Stade de France. Les Bleus y avaient remporté le Mondial 1998 sur une pelouse impeccable pendant toute la compétition.

Mais depuis plus de 10 ans, l’état du terrain est souvent déplorable. Entre les concerts et les matchs de rugby, les changements incessants de la pelouse, les Tricolores se sont souvent plaints, à juste titre, de l’état de celle-ci. Ce vendredi, à l’approche du match face à l’Allemagne et à six mois de l’Euro en France, Didier Deschamps a trouvé des… gros cailloux sur le terrain de jeu. La FFF a envoyé plusieurs courriers recommandés ces derniers jours, tout d’abord pour se plaindre, ensuite pour demander une action rapide pour limiter la casse, le terrain se trouvant même dangereux « pour l’intégrité physique des joueurs », selon la fédération. De quoi mettre un peu plus la pression sur le consortium qui gère le Stade de France, qui en raison de son loyer coûteux (7,6 ME par an pour la FFF) pourrait bien, dans quelques années, perdre l’équipe de France, mieux suivie en province, où se trouvent désormais des stades rénovés et des pelouses en meilleur état. 

Share