EdF : Il y a un mot qui agace Jallet

EdF : Il y a un mot qui agace Jallet

Photo Icon Sport

Au bout d’un quart d’heure de jeu, vendredi soir face aux Pays-Bas, les Bleus semblaient partis pour infliger une rouste à leurs adversaires. Mais au final, il a fallu un but de Matuidi en toute fin de match pour donner la victoire à la France, car entre temps Steve Mandanda avait encaissé deux buts. Alors, forcément, les défenseurs tricolores ont été mis en cause, et parmi eux, Christophe Jallet n’a pas échappé aux critiques. Ce samedi, en conférence de presse, le joueur de l’Olympique Lyonnais a quand même tenu à dédramatiser la situation.

« Si le chantier défensif est inquiétant ? Ce n’est pas un chantier, ce sont deux coups de pied arrêtés ! Si on avait totalement sombré, j’aurais pu dire oui. Ces deux coups de pied sont des détails qui sont largement perfectibles. Ce sont des phases arrêtées. C’est une question de concentration. Ce n’est pas inquiétant, c’est une alerte. Sans frais, puisqu’on a réussi à reprendre l’avantage. C’est mieux d’avoir fait ces erreurs vendredi que dans deux mois… », a répondu, un brin agacé, le défenseur de l’Olympique Lyonnais, qui sait cependant que ses coéquipiers défenseurs et lui n’ont pas donné des signes d’une confiance absolue face à une formation néerlandaise sans vrai génie offensif.

Share