EDF : Griezmann, Fekir, Gameiro… Deschamps se fâche

EDF : Griezmann, Fekir, Gameiro… Deschamps se fâche

Photo Icon Sport

En l’absence d’Olivier Giroud blessé, le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps devra peut-être choisir l’attaquant qui accompagnera Antoine Griezmann devant.

Et d’après les premières indiscrétions, la star de l’Atlético Madrid pourrait être associée à son coéquipier en club Kevin Gameiro, ou au Lyonnais Nabil Fekir. Deux hypothèses évoquées en conférence de presse et que Deschamps n’a pas du tout appréciées ! Peut-être par respect pour l’autre avant-centre sélectionné.

« Et Gignac vous le mettez à la poubelle ? Ce ne sont que des séquences d'entraînement que vous avez vues, des jeux... du travail tactique aussi mais ce ne sont pas 10 ou 20 minutes qui vont changer ce que je pouvais penser avant, a prévenu le sélectionneur tricolore. J'ai plusieurs options, toutes peuvent fonctionner sur le papier. Après, sur le terrain ce n'est pas la même chose. Kevin n'a pas le jeu de Gignac, ni celui de Nabil, mais tous peuvent être associés. »

Deschamps entretient le suspense

Relancé plus précisément sur Gameiro, Deschamps n’a pas donné d’indice supplémentaire. « Il est resté lui-même, je ne lui en demande pas plus. Il fait ce qu'il faisait avant et ce qu'il fait en club avec l'Atlético. C'est quelqu'un de réservé mais il doit être naturel comme tous les autres joueurs. Il n'y a pas de mission spéciale pour Kevin, ni pour un autre joueur », a confié le technicien, sans vouloir révéler la tendance avant le match des Bleus contre la Bulgarie vendredi (20h45) au Stade de France.

Share