Dugarry comprend Pogba, mais pas son communiqué

Dugarry comprend Pogba, mais pas son communiqué

Photo Icon Sport

Auteur d’un geste d’humeur à la fin du match entre la France et l’Albanie, qui serait totalement passé inaperçue sans une caméra placée sur lui pendant tout le match, Paul Pogba est au cœur d’une polémique dont il se serait bien passé.

Et l’équipe de France aussi. Mais ce bras d’honneur fait, semble-t-il, en direction de la tribune de presse en raison des critiques reçues pour son match décevant face à la Roumanie, met la FFF dans l’embarras. S’il y en a un qui est bien placé pour en parler, c’est Christophe Dugarry. En 1998, accusé de ne pas avoir sa place en Bleu et d’être présent simplement en raison de sa grande amitié par Zinedine Zidane, il avait été sifflé à son entrée au jeu lors du premier match du Mondial, avant de marquer, et de tirer la langue au public en guide se vengeance beaucoup plus « soft ». Le consultant avoue donc comprendre l’énervement de Paul Pogba, même s’il est plus dubitatif sur sa justification, le Turinois ayant assuré qu’il s’agissait d’un geste habituel de célébration vers sa famille présente dans les tribunes.

« Je ne l’excuse pas, mais je le comprends. C’est sur un terrain, dans l’émotion d’une fin de match crispante et d’un second but libérateur. Entré en jeu à la mi-temps, il n’a pas été très bon et il commet ce geste déplacé qui n’a pas lieu d’être. Pour moi, cela en dit long surtout sur la pression que Pogba se met. Quand je l’entends dire qu’il veut faire partie des cinq meilleurs joueurs du monde… Je l’adore pourtant, mais chaque chose en son temps. (…) Je n’ai rien compris à son communiqué. S’il s’adressait vraiment à ses frères et à sa mère, sa famille appréciera... », a confié l’ancien international tricolore dans Le Parisien, au sujet d’explications qui n’ont en effet pas convaincu grand-monde jeudi soir.

Share