Deschamps fait une annonce claire dans le dossier Ribéry

Deschamps fait une annonce claire dans le dossier Ribéry

Photo Icon Sport

Si l’annonce de de la retraite internationale de Samir Nasri n’a étonné personne, celle de Franck Ribéry il y a deux semaines a été une vraie surprise. L’international tricolore du Bayern Munich a eu tout l’été avant de prendre une décision qu’il a justifiée. Mais du côté des instances tricolores, on souhaite que Ribéry se donne un peu de temps avant de trancher. Et dans l’Equipe, Didier Deschamps estime lui aussi que son joueur peut encore changer d’avis, même s’il rappelle qu’il est le seul à pouvoir décider qu’un joueur ne viendra pas en équipe de France.

« Franck reste sur six mois très, très, très difficiles. Ça a commencé avec le Ballon d'Or, puis sa première blessure. Et ça s'est enchaîné jusqu'à son forfait pour la Coupe du monde. Le plus important pour lui, c'est de retrouver son meilleur niveau, le plaisir de jouer. Ça reste un joueur de très haut niveau (…) Le seul qui peut tirer une croix, c'est le sélectionneur. Si j'appelle un joueur, il est obligé de venir. C'est ce que disent les règlements. Sinon, il s'expose à une suspension. Après, tout et n'importe quoi a déjà été raconté à ce sujet. Que tout serait calculé, parce qu'on joue des matches amicaux... Franck est dans l'instantané. S'il a pris cette décision, c'est qu'il sent qu'il a besoin d'autre chose. Mais peut-être que demain ou après-demain ça changera. Ou que ça ne changera pas. Il a fait une annonce, j'en prends acte. Après, dans deux ans… Certains, et non des moindres, avaient annoncé leur retraite internationale et sont revenus. ­Zizou en a parlé. Au départ, tu penses avoir dix jours tranquilles. Mais pendant les dix jours du rassemblement international, tu es dans ton club. Tous les joueurs sont partis en sélection et tu t'entraînes avec les jeunes. Ça fait drôle. Ce sera important pour moi de tenir compte de son état d'esprit. Est-ce un bien pour lui de l'appeler ? Pour le groupe ? Je peux être radical quand je dois l'être. Mon rôle, c'est de comprendre », a confié, dans le quotidien sportif, Didier Deschamps, histoire de bien mettre les choses au point dans ce dossier. L’avenir dira si ces adieux de Franck Ribéry étaient les bons, ou s’il ressurgira tel le phénix. 

Share