Deschamps dément un coup de sang capillaire

Deschamps dément un coup de sang capillaire

Photo Icon Sport

Ce mardi matin, le quotidien l’Equipe affirmait qu’à la mi-temps du match France-Belgique, Didier Deschamps avait piqué un coup de sang contre ses joueurs en remettant notamment en cause leur professionnalisme avec une remarque perfide sur les « coupes de cheveux ». Mais, présent en conférence de presse, le sélectionneur national a démenti une colère quelconque et la réalité de cette attaque capillaire, constatant seulement que les Bleus n'avaient pas été à la hauteur.

Deschamps n'était pas énervé

« Je n'étais pas en colère, mais j'étais forcément mécontent de ce que j'avais vu. Je suis intervenu comme je le fais à chaque mi-temps, mais je n’ai pas prononcé ces mots. Je fais des interventions à chaque match, chaque mi-temps, chaque après-match et j'en ai reparlé lundi après la séance. Je ne suis pas inquiet, ça ne me plait pas, ça ne plait pas aux joueurs non plus. On n'a pas été performant, la Belgique a été très performante et très efficace. Il y a eu un grand écart c'est le constat du match », a fait remarquer Didier Deschamps, qui attend une réaction de ses joueurs samedi en Albanie, histoire de passer un été tranquille avant le sprint final vers l’Euro 2016.

Share