Des joueurs français en veulent à Le Graët

Des joueurs français en veulent à Le Graët

Photo Icon Sport

Le match amical Angleterre-France aura bien lieu mardi soir à Wembley et à cette occasion la fédération anglaise a prévu de marquer la solidarité entre les deux pays en ces heures dramatiques. Mais il a fallu l'accord de Noël Le Graët pour que les Bleus disputent cette rencontre et de l'aveu même de ce dernier, s'il a bien demandé l'avis de François Hollande, il a ensuite tranché sans en parler avant avec Didier Deschamps et les joueurs. Et du côté de l'effectif tricolore, une majorité des internationaux estime que le président de la Fédération Française de Football n'a pas eu une attitude convenable à cette occasion. En effet, même s'ils seront tous mardi soir à Wembley, les Bleus jugent qu'il aurait été tout de même convenable de les consulter, d'autant plus que depuis vendredi soir ils vivent à huis clos, éloignés des familles et des proches. 

Les Bleus sont enfermés depuis vendredi à Clairefontaine

« Certains ne comprennent pas non plus pourquoi l’Allemagne dispose de deux jours off avant son match amical face aux Pays-Bas. Tout le monde est concerné par ces terribles attentats, et on vit mieux ce type de périodes quand on est avec ses proches. Tout seul à Clairefontaine, loin de leurs familles, c’est difficile pour eux (…)  Les joueurs se sont pliés à la décision fédérale, mais peut-être qu’il aurait fallu les libérer vingt-quatre heures ou bien permettre aux familles qui le désiraient de venir à Clairefontaine », indique, dans Le Parisien, un proche du groupe tricolore. En jugeant utile de tout décider tout seul dans ce dossier, Noël Le Graët voulait probablement montrer que le football français ne parlait que d’une seule voix après les attentats de vendredi, mais tout de même…

Share