Daniel Riolo dissèque franchement sur le cas Benzema

Daniel Riolo dissèque franchement sur le cas Benzema

Photo Icon Sport

Franck Ribéry ayant désormais pris sa retraite internationale, Karim Benzema est le joueur qui suscite le plus de commentaires variés et très contrastés au sein de l’équipe de France. Alors que certains font de l’attaquant du Real Madrid un joueur sans aucun relief chez les Bleus, d’autres défendent coûte que coûte l’ancien lyonnais. Pour Daniel Riolo, il est évident que Karim Benzema ne laisse personne insensible, et le consultant de RMC donne son point de vue sur le cas Benzema sans ménagement, mais sans acharnement non plus.

« Il y avait longtemps que je n’avais pas abordé le sujet Benzema. Le délicat sujet, le sensible, presque impossible sujet. Le sujet qui divise. Le sujet qui rend le mot « nuance » impossible. A chaque remarque, critique, demi-critique, ses avocats, ses fans, sa « communauté », sortent les couteaux. Pour eux, Benzema est intouchable. Pour certains, c’est même un pêché de remettre en cause ses performances. Le pire, c’est que pour ses avocats, le racisme n’est pas loin. Benzema est le meilleur joueur français en activité. Il joue au Real. Ses stats, ses matches, ses prestations, tout plaide pour lui (…) Pourtant, cela continue de ne pas se voir en équipe de France. Depuis qu’il fréquente cette équipe, combien de bons matches a-t-il fait  ? Si on relève les équipes affrontées, les performances d’ensemble, le leadership lié à son talent, si on mélange tout ça, on ressort combien de matches ? Je ne sais même pas si on arrive à 5. Lors de la dernière Coupe du monde, il est bon face au … Honduras. Ça compte ? Il est excellent contre la Suisse, mais il ne joue pas en 9. Après ? Rien (…) Pas aussi bien entouré qu’au Real, Benzema devient un joueur ordinaire en Equipe de France. Il n’a que son statut de joueur du Real pour défendre des prestations bien ternes. Je disais récemment qu’on pouvait comparer son rôle à celui de Pippen à côté de Jordan. Personne n’ira affirmer que Pippen n’était pas essentiel aux Bulls (…) Avec un Benzema à ce niveau, englué dans ce rôle de 9 banal et bancal, les Bleus n’iront nulle part. Si la France veut être un prétendant sérieux à l’Euro 2016, ce sera avec un Benzema capable de réellement exprimer son talent », prévient Daniel Riolo, qui souhaite que Didier Deschamps réfléchisse au positionnement qui sera le plus utile pour Karim Benzema en équipe de France. 


Share