Benzema victime de racisme ? Non, de son agent selon Pierre Ménès

Benzema victime de racisme ? Non, de son agent selon Pierre Ménès

Photo Icon Sport

Mis en examen dans l’affaire Mathieu Valbuena et écarté de l’équipe de France, Karim Benzema a dénoncé un acharnement contre lui. En cause selon son agent, ses origines algériennes.

« Il y a une forme de haine contre Karim suivant ses origines », lâchait Karim Djaziri, l’agent de Karim Benzema, sur les ondes de RMC la semaine dernière. Une accusation notamment dirigée vers les consultants qui n’hésitent pas à affirmer que l’attaquant mérite d’être sanctionné, à l’image de Pierre Ménès. Interrogé par Le Buteur, le journaliste de Canal+ a donc tenu à répondre en dénonçant une paranoïa dans le clan Benzema.

« La communauté arabe prend cette affaire Benzema pour une attaque personnelle. Il ne faut pas mélanger les choses et devenir parano, a réagi Ménès. Tout ce qui vient de cet homme (l'agent de Benzema) n’est que mensonges et malhonnêteté. Si Benzema a une mauvaise image en France, c’est en grande partie à cause de lui. Il ne fait que mettre la pression sur les médias, menacer et mettre des gifles aux journalistes, comme c’était le cas lors du dernier Mondial. Moi, je l’ai dit, quand on est mis en examen, on ne peut plus jouer en équipe de France. Après, ça n’a rien à voir avec ses origines algériennes. Ryad Boudebouz a beau être algérien, mais c’est un garçon délicieux. Il n’a jamais de problème en France », a-t-il comparé, afin de faire taire ceux qui dénoncent une forme de racisme contre Benzema.

Share