Giroud et Benzema, les gentils passeurs de l'EDF

Giroud et Benzema, les gentils passeurs de l'EDF

Photo Icon Sport

Depuis de nombreuses années déjà, l’équipe de France souffre de l’absence d’un vrai buteur. La faute au profil des meilleurs attaquants français que sont par exemple Karim Benzema et Olivier Giroud, parfois plus adroits dans la dernière passe qu’à la finition, comme le regrette Ali Bernarbia, lequel estime que les deux joueurs ne font pas l’effort de s’adapter au système de Didier Deschamps.

« Vu les caractéristiques des joueurs, les Bleus ne joueront jamais en 4-4-2 dans un losange avec deux attaquants. Donc soit Benzema n’est pas bon ou blessé et Giroud prend sa place. Mais pour moi, il n’y aura jamais Benzema et Giroud ensemble. En match amical, peut-être. Mais dès qu’on sera en compétition, avec des matchs à gagner, il y aura juste un poste de finisseur et deux joueurs qui mettent la panique dans la défense sur les côtés, a commenté le consultant de RMC. (…) On a encore des attaquants qui sont gentils. Giroud comme Benzema n’ont pas faim de buts, de vouloir absolument marquer. Ils veulent faire briller les autres. L’équipe de France a besoin d’un tueur qui finit. Ces joueurs-là, quand ils sont en équipe de France et qu’ils n’ont pas un Sanchez ou un Ronaldo avec eux, ils pensent qu’ils n’ont pas besoin d’être au service des autres mais que c’est l’inverse. C’est là le problème. » Giroud et Benzema seraient donc trop égoïstes et trop altruistes à la fois… 

Share