Anthony Martial vu à la sauce Deschamps, ça promet

Anthony Martial vu à la sauce Deschamps, ça promet

Photo Icon Sport

En l'absence de Benzema face au Danemark, Didier Deschamps devrait aligner Giroud en pointe, et placer Martial sur un côté. Le meilleur choix possible, selon le sélectionneur.

Dimanche, à Copenhague, Anthony Martial devrait connaître sa première titularisation sous le maillot des Bleus. Ce dernier gros turn-over de Dechamps pourrait donc profiter à la nouvelle coqueluche de Manchester United. Même s'il ne sera pas aligné à son poste de prédilection, le numéro 9 des Red Devils va, en tout cas, croquer cette opportunité à pleines dents. Percutant sur le côté gauche, dès son entrée face à l'Arménie jeudi, Martial semblait, cependant, un peu perdu, sans repère une fois le ballon au pied. Alors, est-ce que ce choix de dézoner Martial de l'axe est une bonne idée ? Le sélectionneur des Bleus a apporté sa réponse, en conférence de presse d'avant match.

« Anthony Martial est avant-tout un attaquant axial, mais je leur laisse la liberté de permuter. Ils ont un effort à faire. Anthony est capable d’évoluer dans les deux registres : attaquant axial ou sur un côté. C’est mieux pour lui et pour nous. Il a cette qualité d’accélération et de percussion. Il amène de la variété dans notre jeu », a déclaré le technicien français, qui ne cesse de valoriser la polyvalence de son joueur de 19 ans. Ce débat avait déjà été animé à la fin du mois de septembre, quand l'agent de Martial avait répondu à Arsène Wenger, jugeant le Français comme un joueur d'aile. Réponse dimanche soir, après le match au Danemark.

Share