Nantes finit par mettre Metz à genoux

Nantes finit par mettre Metz à genoux

Photo Icon Sport

Comme lors du premier match entre Bastia et Caen (3-2), le spectacle a été au rendez-vous pour le deuxième huitième de finale de la Coupe de la Ligue entre Nantes et Metz. Au final, ce sont les Canaris qui sont passés, grâce à une victoire 4-2 après prolongation. Les Lorrains étaient pourtant clairement les mieux partis. Après une première période sans but, Falcon (60e) et Doukouré (62e) permettaient aux Grenats de surprendre les Nantais à domicile. Mais la tendance s’inversait avec la réduction du score de Vizcarrondo de la tête (71e). Sur une action polémique, Djilobodji pensait marquer un but, mais Bussmann sauvait de la main sur sa ligne. L’arbitre donnait un pénalty, alors que le ballon était déjà entré dans le but quand le défenseur messin avait commis la faute, et ce dernier se faisant donc exclure. Gakpé transformait le pénalty (83e) et offrait donc une prolongation à son équipe. Dans cette période supplémentaire, à 11 contre 10, les Canaris parvenaient à faire la différence grâce à Audel d’un tir croisé à ras de terre (92e) puis Bangoura d’un superbe lob dosé (118e). 

Share