Le PSG garde la ligne face à l'OL

Le PSG garde la ligne face à l'OL

Photo Icon Sport

Lyon a fait trembler Paris dans un match beaucoup plus équilibré qu’annoncé, mais le PSG s’est imposé 2-1 pour se qualifier pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue. Le premier but parisien, marqué par Rabiot après un ballon sorti du jeu mais non signalé, risque de faire polémique. 

Le turn-over a eu lieu comme prévu à Lyon pour ce match de Coupe de la Ligue, mais les joueurs sur le terrain n’ont, eux, clairement pas fait l’impasse sur ce match. Alors que le PSG avait lui aussi mis quelques ténors au repos (Trapp, Thiago Silva, Ibrahimovic…), le début de match était particulièrement équilibré, et donnait le ton d’une rencontre très accrochée. Le premier tournant de la rencontre était énorme. Sur une action très confuse à côté du but de Gorgelin, Rabiot récupérait un ballon clairement sorti, pour le redresser et finalement marquer à l’issue de ce cafouillage (1-0, 17e). De quoi faire hurler certains Lyonnais, qui avaient bien vu que le ballon avait franchi la ligne et n’était donc plus en jeu, et pour une fois, cela ne se jouait pas à quelques millimètres comme c’est parfois le cas. L’OL avait le mérite de ne pas baisser les bras, et égalisait avant la pause. Sur une remise de Darder après un corner, Tolisso enchainait contrôle de la poitrine et frappe sous la barre pour mettre tout le monde sur un pied d’égalité à la mi-temps (1-1, 42e). 

Au retour du vestiaire, le PSG peinait clairement à trouver la solution, même si Gorgelin sortait quelques grosses parades sur un face à face avec Kurzawa (62e), un tir de Cavani (68e) et un corner de l’entrant Di Maria (69e). Le PSG poussait, mais allait marquer le but décisif sur un contre de plus de 60 mètres. Avec au départ, un corner pour Lyon, et ensuite, un festival de Di Maria, qui éliminait Ferri d’un lob, et fonçait vers le but lyonnais pour mieux servir Lucas d’une passe ultra-décisive (2-1, 73e). L’OL ne parvenait pas à revenir une nouvelle fois au score, et pouvait quitter le Parc des Princes avec d’énormes regrets, que ce soit au niveau du résultat, du jeu produit et bien évidemment de ce premier but dur à digérer. Pour le PSG, l’aventure continue sur tous les tableaux, et c’est certainement ce que retiendra avant tout Laurent Blanc. 

Share