Bastia rejoint le PSG en finale !

Bastia rejoint le PSG en finale !

Photo Icon Sport

Après une demi-finale soporifique au possible, Bastia s’est qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue aux tirs au but (0-0, 7 à 6 tab) et affrontera donc le Paris Saint-Germain le samedi 11 avril prochain au Stade de Finale. Reste à espérer que ce soir-là le spectacle proposé sera supérieur aux deux demi-finales.

Soutenu par plusieurs milliers de supporters corses qui avaient fait le voyage jusqu’en Principauté, Bastia espérait bien se qualifier pour la finale de la Coupe de la Ligue face à une formation de Monaco solide depuis plusieurs semaines. Il fallait tout de même attendre la 22e minute pour voir la première occasion de la rencontre, Berbatov perdant son duel face à Aerola, impeccable face à l’attaquant bulgare de l’ASM. Juste avant la pause, c’est Bastia qui allait également faire passer des frissons dans le dos des supporters monégasques, Stekelenburg repoussant par deux dois les tirs de Sio, le nouveau joueur du Sporting (43e).

La première période n’avait guère été emballante, la seconde n’allait pas non plus être brillante, les occasions étant rares, voire même inexistantes, à l’exception peut-être de ce sauvetage du gardien monégasque sur une tête plongeante de Palmieri (82e). Mais il fallait un vainqueur pour affronter le PSG en finale, et on allait donc avoir recours à la prolongation afin de tenter de départager les deux formations avec l’idée déjà en tête que cela pourrait ne pas suffire. Si le match ne s’emballait pas dans ces trente minutes supplémentaires, la tension montait d’un petit cran à l’image de ce double carton jaune donné à Palmieri et Dirar.

Physiquement, les choses devenaient de plus en plus difficiles pour les deux équipes, même si sur un ultime coup-franc, Moutinho était proche de trouver la lucarne d’Areola (118e). Il fallait donc voir recours aux tirs au but pour désigner l’adversaire du PSG et à ce petit jeu là, c’est Bastia qui arrachait son ticket après une interminable séance (7 tirs au but à 6).

Share