L'OL et le Gazélec Ajaccio, désormais c'est presque le grand amour

L'OL et le Gazélec Ajaccio, désormais c'est presque le grand amour

Photo Icon Sport

Une semaine après la demi-finale de la Coupe de France marquée par de très vifs incidents entre la Gazélec Ajaccio et l’Olympique Lyonnais, ainsi que des cris racistes et le jet d’une banane à destination de Bafé Gomis selon l'intéressé, l’heure est à la grande réconciliation. Le président de la Ligue Corse de football a ainsi envoyé un courrier à Jean-Michel Aulas afin de le remercier pour son choix de laisser la part de la recette de l’OL au staff et aux joueurs du Gazélec, rappelant que le patron lyonnais avait également évoqué un travail en commun entre les deux clubs, avec pourquoi pas le prêt de jeunes joueurs de l’Olympique Lyonnais. Et comme il fallait trouver une cible à critiquer, Marc Riolacci a stigmatisé la presse dans son courrier. « Dommage que les médias privilégiant des épiphénomènes regrettables, mais isolés, n’aient pas voulu donner à ce geste de solidarité, sa signification profonde », écrit le président de la Ligue Corse de Football, oubliant le climat détestable qui avait régné sur la pelouse et dans les couloirs du stade lors de cette demi-finale.   

Share