Une erreur payée cash pour Monaco face à la Juventus

Une erreur payée cash pour Monaco face à la Juventus

Photo Icon Sport

L’AS Monaco s’est inclinée face à la Juventus en ayant fait bonne figure (1-0), ce mardi en quart de finale aller. Mais l’erreur de Ricardo Carvalho, qui a provoqué un pénalty alors que les Italiens semblaient bloqués, risque de coûter très cher au final. 

Mis en confiance par son succès à Arsenal lors du tour précédent, l’AS Monaco abordait sans crainte ce déplacement pourtant prestigieux à Turin, en quart de finale aller de la Ligue des Champions. Le club de la Principauté le montrait rapidement avec ses armes favorites, une défense solide et des contres capables de partir à 100 à l’heure. La preuve, Martial servait Ferreira-Carrasco dans la surface, mais le Belge trouvait un Buffon bien placé sur une frappe trop axiale (10e). Toutefois, la domination était turinoise, et Tevez écrasait une reprise au second poteau alors qu’il avait été idéalement servi (27e), tandis que Vidal manquait le cadre sur un tir enroulé dans la surface (44e). 

A la pause, tout restait à faire, mais le plan de jeu de Monaco allait s’écrouler sur une erreur de débutant d’un des joueurs les plus expérimentés du plateau. Ricardo Carvalho laissait filer Morata sur un long ballon en profondeur, avant de le faire trébucher involontairement à l’extrême limite de la surface. Carton jaune et pénalty, décidait l’arbitre, ce qui permettait à Vidal de marquer sous la barre (1-0, 57e). Un but donc Monaco n’allait pas s’en remettre, puisque les joueurs de Jardim parvenaient à équilibrer les débats, sans pour autant faire trembler Buffon. Le 1-0 concédé va être très difficile à remonter pour l’ASM, qui sait qu’un but encaissé à Louis-II serait quasiment synonyme d’élimination étant donné la solidité de la Juventus. 

Share