LDC : L’Atlético en finale, c’est une Peugeot qui grille les Ferrari

LDC : L’Atlético en finale, c’est une Peugeot qui grille les Ferrari

Photo Icon Sport

Déjà arrivé en finale de la Ligue des Champions à la surprise générale en 2014, l’Atlético Madrid a refait le coup cette saison.

Le club madrilène n’a pas forcément le prestige ou les stars de certains de ses concurrents comme le FC Barcelone, le Real ou le Bayern, mais il répond bien présent et arrive à sortir les grosses écuries en match aller-retour, ce qui n’est pas anodin. Conscient des critiques autour du jeu pratiqué par sa formation, où la solidarité défensive et le collectif sont les deux premiers commandements, Diego Simeone a eu cette comparaison automobile amusante et qui résume assez bien la situation.

« Il existe bien des façons de bien jouer au football. Ce qui est clair, c’est que l’objectif est de gagner. Si vous être à la tête d’une équipe nationale, vous pouvez choisir votre façon de jouer. Mais quand vous être en club, où le budget est variable, il est clair que la priorité est de gagner. Si nous avions tous une Ferrari, ce serait une bonne chose, mais parfois, vous avez une Peugeot. Toutes les options sont bonnes dans le football et il existe bien des moyens d’arriver à ses fins. Et puis il y a ce que vous préconisez et vous ne pouvez pas être fâché avec les critiques », a lancé, dans AS, l’entraineur argentin qui tient à souligner qu’il n’a pas les mêmes moyens que les grands clubs européens, mais possède tout de même des résultats clairement à leur niveau.

Share