L’Europe, ça réveille Monaco

L’Europe, ça réveille Monaco

Photo Icon Sport

Monaco a beaucoup souffert, mais a réussi son entrée en Ligue des Champions avec une victoire 1-0 devant le Bayer Leverkusen. Moutinho a inscrit le seul but de la partie, qui permet aux joueurs de la Principauté de redresser la tête après un début de saison difficile. 

« We are back ». Tel était le tifo des supporters monégasques pour le retour de l’ASM en Ligue des Champions, près de 10 ans après la dernière apparition du club rouge et blanc. Et pour cette rencontre déjà importante dans une poule équilibrée, Monaco n’avait pas le droit de se louper, et de continuer sur la lancée du championnat. En dehors d’une situation qui aurait pu déboucher sur un pénalty pour un crochetage sur Ferreira-Carrasco (2e), la donne était plutôt favorable aux Allemands. Ces derniers, malgré une belle agressivité de l’ASM, se procuraient des occasions de plus en plus énormes, sans parvenir à cadrer. Castro (13e), Calhanoglu (15e) et surtout Bellarabi (36e) manquaient chacun leur tour leur frappe en dépit de situations idéales, permettant presque miraculeusement à Monaco d’obtenir le 0-0 à la pause. 

Il fallait donc afficher un autre visage pour éviter une nouvelle désillusion pour Monaco, et c’est ce que la formation de Jardim parvenait à faire. Après un début difficile, l’ASM relevait la tête, récoltant quelques corners avant une action parfaite pour l’ouverture du score. Sur un centre de Kurzawa, Berbatov jouait le remiseur de la tête pour trouver Moutinho, dont le tir contré lobait Leno (1-0, 61e). La fin de match aurait pu s’annoncer difficile, mais le club de la Principauté gérait parfaitement cette dernière demi-heure, donnant tout pour conserver cet avantage, sans que les Allemands ne parviennent à inverser la tendance. Un départ idéal dans une poule annoncée très homogène, mais où le Zénith a déjà frappé un grand coup en allant gagner 0-2 sur le terrain du Benfica Lisbonne.

Share