Pierre Ménès met Girard et Galtier dans le même panier

Pierre Ménès met Girard et Galtier dans le même panier

Photo Icon Sport

Un seul but inscrit en cinq matchs, les clubs français n’ont pas vraiment régalé cette semaine en Coupe d’Europe, même si le bilan n’est pas catastrophique sportivement parlant. Toutefois, l’ennui a été profond, et notamment ce jeudi soir avec les 0-0 de Lille face à Everton et de Saint-Etienne à l’Inter Milan. Les occasions étaient au rendez-vous, mais pas l’efficacité. Et pour Pierre Ménès, il faut dire que c’est bien difficile de marquer quand vous n’alignez que des joueurs à vocation défensives ou presque, ce qui était le cas de René Girard et Christophe Galtier, même si ces derniers s’en sont défendus. 

« Lille ? On n’improvise pas un jeu d’attaque du jour au lendemain et il aurait peut-être mieux valu tenter d’aligner trois vrais joueurs offensifs devant, surtout à domicile. Avec 3 points et deux déplacements consécutifs (Everton et Krasnodar) à venir, le LOSC est moins bien placé que Guingamp, mais dans le jeu il faut reconnaître qu’on a vu du mieux chez les Lillois, qui ont fourni une prestation bien supérieure à ce qu’ils ont récemment produit en championnat. Même si ça n’a rien changé au résultat… Saint-Etienne ? Mais si le résultat est somme toute assez bon et la qualification tout à fait jouable, que ce soit en Ligue 1 ou en Europa League (un but en cinq matchs en comptant le tour préliminaire), les Stéphanois ne marquent pas assez. Mais bon, en alignant deux attaquants et huit joueurs à vocation défensive, c’est sûr que ça ne facilite pas les choses pour attaquer. Non, il faut prendre un minimum de risques quand on veut marquer des buts. Galtier et Girard, eux, estiment que leur équipe aura de meilleurs résultats sans en encaisser. Soit. Ça peut marcher en phase de poule d’Europa League. Et après ? En attendant, devant la télé, après les matchs de Monaco et celui de Paris, cela aura été une dure semaine pour ceux qui aiment le foot. En espérant que la 11e journée de Ligue 1 - avec notamment ce séduisant Lyon-Marseille - rattrape un peu ce triste spectacle… », a demandé le consultant vedette de Canal+, pour qui les clubs français peuvent encore passer les poules en Europa League, mais pas aller beaucoup plus loin. 

Share