L’ASSE y était presque !

L’ASSE y était presque !

Photo Icon Sport

Très mal partis, les Stéphanois ont progressivement redressé la barre pour obtenir un valeureux nul face à l’Inter Milan (1-1). Ce nouveau partage des points n’est toutefois pas une mauvaise affaire au classement. 

Avec trois matchs sans marquer le moindre but, cela commençait à sentir le match de la dernière chance pour l’AS Saint-Etienne face à l’Inter Milan. Le score de Dniepr, victorieux 2-1 sur le terrain de Karabakh, ouvrait même la possibilité aux Verts de prendre la deuxième place en cas de résultat positif. Mais, contrairement au match aller, les Stéphanois se rendaient vite compte que les Italiens venaient dans le Forez pour aller chercher leur qualification, et cela débouchait sur une domination assez nette des visiteurs. Ruffier, bien qu’amoindri et incapable de dégager au pied, était vite mis à contribution. Une chaude alerte débouchait par un coup-franc indirect à six mètres de la cage des Verts, avec un beau cafouillage pour permettre finalement aux troupes de Christophe Galtier d’éviter le pire (13e). Ruffier s’interposait sur une tête de Mbaye (14e), puis une frappe violente de Kuzmanovic (17e) avant de finalement craquer. Sur une tête de Palacio, le portier de l’ASSE sortait la parade, mais ne pouvait rien sur la reprise immédiate de Dodo, poteau rentrant (0-1, 33e). Incapables de réagir, les Stéphanois rentraient aux vestiaires sans avoir réellement inquiété Carrizo. 

Après le repos, on se demandait bien comment les Stéphanois allaient trouver les ressources pour revenir au score, mais la deuxième période était d’un tout autre acabit. La preuve avec ce début de période enthousiaste des Verts, et récompensé par l’égalisation de Sall, d’une reprise puissante à bout portant sur corner (1-1, 50e). Au fur et à mesure que la seconde période filait, l’ASSE se mettait à pousser, pour dominer nettement la fin de rencontre. Van Wolfswinkel avait la meilleure occasion, puisque le Néerlandais butait sur le gardien milanais après avoir éliminé toute la défense adverse (85e). Lemoine manquait ensuite le cadre d’un tir enroulé (87e), et les Verts restaient finalement sur leur faim avec ce quatrième nul en autant de matchs, même si celui-ci est certainement le plus encourageant. Au classement, l’ASSE en profite même pour repasser deuxième, dans un groupe toujours extrêmement serré puisque trois formations sont deuxièmes, avec quatre points au compteur. 

Share