Cristiano Ronaldo, Ancelotti, Bale, Ramos… Ménès taille le Real

Cristiano Ronaldo, Ancelotti, Bale, Ramos… Ménès taille le Real

Photo Icon Sport

Dominé sur la pelouse de la Juventus Turin en demi-finale aller de la Ligue des champions (2-1), le Real Madrid était bien loin de son meilleur niveau mardi. D'ailleurs, le constat vaut à la fois pour le collectif des Merengue, mais aussi pour ses individualités que sont Cristiano Ronaldo et Gareth Bale, dont la prestation n’a pas du tout séduit Pierre Ménès. Et le consultant n’a pas été plus clément avec le choix de Carlo Ancelotti concernant Sergio Ramos.

« De son côté, le Real d'Ancelotti m'a globalement déçu. Au milieu de terrain, la position un peu hybride - pour ne pas dire bâtarde - de Sergio Ramos ne m'a pas convaincu. Il n'est pas question de critiquer sa prestation individuelle mais en étant un peu milieu, un peu troisième défenseur central et un peu arrière droit, c'est forcément compliqué de s'en sortir. Ce n'est pas évident de vouloir faire un triangle en étant tout seul, peut-on lire sur son blog. Ses coéquipiers, à l'image d'un Gareth Bale totalement inexistant, n'ont pas été au niveau. Si Ronaldo a sauvé son match en inscrivant ce but capital, on l'a très peu vu sur l'ensemble de la partie. »

« En plus d'un manque de rigueur dans le placement défensif au milieu, les Madrilènes n'ont pas eu beaucoup d'imagination offensivement. Il n'y a guère que dans le jeu aérien qu'ils se sont montrés dangereux, James touchant même la barre transversale sur une tête plongeante avant la mi-temps. Alors évidemment, ce 2-1 ne compromet pas du tout les chances madrilènes à Bernabeu dans une semaine. Le match sera forcément tout autre. Seulement, la Juventus sera dans sa position de prédilection et on sait à quel point la Vieille Dame sait défendre. Ce premier acte, que je n'avais pas imaginé si excitant en termes de football, m'a beaucoup plu », a conclu Pierre Ménès, également impatient d’assister au choc entre le Barça et le Bayern Munich ce mercredi soir.

Share