Le Ghana n’a pas peur de se faire voler face à la Guinée Equatoriale

Le Ghana n’a pas peur de se faire voler face à la Guinée Equatoriale

Photo Icon Sport

Place au dernier carré de la Coupe d’Afrique des Nations cette semaine. Si le match entre la Côte d’Ivoire et l’Algérie a été présenté comme une finale avant la lettre, les observateurs s’attendent à ce que les Ivoiriens et les Ghanéens passent cet avant-dernier écueil avant de se retrouver en finale. Les Eléphants devront sortir la RD Congo, tandis que les Black Stars affronteront la Guinée Equatoriale. L’organisateur de la CAN a bénéficié d’un énorme coup de pouce arbitral pour passer la Tunisie en quart de finale, mais du côté d’André Ayew, on ne se focalise pas sur un éventuel arbitrage partisan. 

« Toutes les équipes qui sont là sont bonnes. La Guinée équatoriale est une très bonne équipe. S’ils sont là, c’est qu’ils le méritent. L’arbitrage ? On ne va pas rentrer dans ce genre de débat. Nous, nous focalisons sur le terrain. Je suis sûr qu’il y aura du fair-play », a expliqué à RFI le joueur de l’OM, prépondérant dans la montée en puissance du Ghana dans cette compétition, avant le match de ce jeudi.

Share