La Tunisie demande la suspension de l'arbitre

La Tunisie demande la suspension de l'arbitre

Photo Icon Sport

La Tunisie ne décolère pas au lendemain de son élimination par la Guinée Équatoriale en quart de finale de la CAN, estimant que l’arbitre du match avait clairement fait cadeau du penalty égalisateur au pays hôte à la dernière seconde. Le sélectionneur national tunisien estime désormais que la Confédération africaine doit sanctionner l’auteur de cette erreur.

« J'en veux à l'arbitre. C'est un scandale, et je le dirai le restant de ma vie. Je suis dans le football depuis 45 ans, et je n'avais jamais vu ça. On ne peut pas accepter cette décision. J'ai demandé la veille du match un arbitre correct, honnête. Je ne demande pas de faveur, mais on ne peut pas être victime comme ça. Je suis content pour la Guinée équatoriale, mais on méritait de passer. Un homme a foutu la fête en l'air. Je suis le premier pour soutenir les arbitres, c'est un métier difficile, mais ça, c'était trop facile. Le moment choisi, et le fait que le joueur n'ait pas été touché: il a trouvé le penalty. C'est malhonnête (…) Je ne demande rien à la CAF, seulement de regarder, analyser. Je ne suis pas là pour détruire, mais pour construire. Même maintenant. Je demande seulement la justice. Il faut suspendre cet arbitre pour sauver le tournoi », réclame, dans un entretien accordé à l’Agence France Presse, Georges Leekens, furieux après cette élimination.

Share